Illustrat-Um Index du Forum Illustrat-Um
Créer, c'est communiquer... Communiquer, c'est se rencontrer !
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

To Spiti Mou
Aller à la page: <  1, 2, 3, 4, 5  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Illustrat-Um Index du Forum -> Bienvenue ! -> Présentez-vous
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
lisenn


Hors ligne

Inscrit le: 20 Fév 2008
Messages: 232

MessagePosté le: Mar 4 Mar - 18:53 (2008)    Sujet du message: To Spiti Mou Répondre en citant

oui voilà, j'ai envie de faire la meme chose avec mon corps là.
_________________
J'parierais que t'es du genre à enfiler un mec jusqu'au trognon sans avoir l'élémentaire politesse de lui manipuler gentiment le Petit Frère !!!
J'te préviens, JE t'ai à l'oeil !!!


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mar 4 Mar - 18:53 (2008)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Bernex


Hors ligne

Inscrit le: 17 Fév 2008
Messages: 233
Localisation: Anjou

MessagePosté le: Mar 4 Mar - 20:09 (2008)    Sujet du message: To Spiti Mou Répondre en citant

To Spiti Mou a écrit:
l'avatar c'est moi en couleur. Voila la pinture. je la trouvé plus.


Le digérant

l'idée c'est que le paizage il ait dedans et pas déhors

bien, Spiti, je commence à être totalement intriguée...
C'est bien.
Dis, tu sais qu'il y a des rubriques pour continuer à mettre des oeuvres..
La présentation, c'est fini.
Passe aux choses sérieuses, que diable...
Allez, régale-nous...
Ton avatar, c'est un auto-portrait?
Tu peux l'envoyer en plus grand?


Revenir en haut
lisenn


Hors ligne

Inscrit le: 20 Fév 2008
Messages: 232

MessagePosté le: Mar 4 Mar - 20:15 (2008)    Sujet du message: To Spiti Mou Répondre en citant

Rolling Eyes  pourquoi  faut-il toujours chercher la beauté ou bien l'interet là où y a vraiment que dla merde
_________________
J'parierais que t'es du genre à enfiler un mec jusqu'au trognon sans avoir l'élémentaire politesse de lui manipuler gentiment le Petit Frère !!!
J'te préviens, JE t'ai à l'oeil !!!


Revenir en haut
Bernex


Hors ligne

Inscrit le: 17 Fév 2008
Messages: 233
Localisation: Anjou

MessagePosté le: Mar 4 Mar - 20:25 (2008)    Sujet du message: To Spiti Mou Répondre en citant

Peut-être, lisenn, justement pour donner une chance au "laid" de se sortir de "sa merde"...

Revenir en haut
lisenn


Hors ligne

Inscrit le: 20 Fév 2008
Messages: 232

MessagePosté le: Mar 4 Mar - 20:30 (2008)    Sujet du message: To Spiti Mou Répondre en citant

ouai m'enfin bon okay. Mais bon, franchement quoi ...

bon j'prefere partir.
_________________
J'parierais que t'es du genre à enfiler un mec jusqu'au trognon sans avoir l'élémentaire politesse de lui manipuler gentiment le Petit Frère !!!
J'te préviens, JE t'ai à l'oeil !!!


Revenir en haut
roussote


Hors ligne

Inscrit le: 19 Jan 2008
Messages: 254

MessagePosté le: Mer 5 Mar - 11:04 (2008)    Sujet du message: To Spiti Mou Répondre en citant

Brian Wilson.....



Revenir en haut
roussote


Hors ligne

Inscrit le: 19 Jan 2008
Messages: 254

MessagePosté le: Mer 5 Mar - 11:10 (2008)    Sujet du message: To Spiti Mou Répondre en citant

Biennale de Dakar (la mort et la guerre...)



Revenir en haut
roussote


Hors ligne

Inscrit le: 19 Jan 2008
Messages: 254

MessagePosté le: Mer 5 Mar - 11:13 (2008)    Sujet du message: To Spiti Mou Répondre en citant

Trouvé sur Fabula, la recherche en littérature 
… 
Le corps interne semble se dérober à l’ordre du discours. Là où notre visage, nos mimiques ou notre comportement (l’hexis des sociologues, le langage corporel de la psychanalyse, de la phénoménologie ou de l’éthologie, les traits de la physiognomonie) s’expriment ou nous trahissent, l’organique se drape dans une obscurité taciturne. Pourtant, du tétin blasonné par Marot aux Bijoux indiscrets de Diderot ou au coeur-lyre de Lamartine, une longue tradition littéraire a fait parler ce peuple sans voix. Qu’est devenu ce motif alors que savoirs et moyens d’investigations du corps (notamment stéthoscope et échographie) multipliaient les modes d’écoute et de lecture du dedans, et découvraient avec la génétique et l’endocrinologie un bruissement de messages et d’échanges au plus intime de nos fibres ? Comment pense-t-on que nos organes parlent (génitif subjectif) et que dit-on sur ce discours (génitif objectif) ? 
… 
Le discours des organes vient-il d’abord des organes du discours ? Il est significatif que le « bel organe » désigne la voix, car chanter, réciter, dialoguer, discourir et même lire sont autant de pratiques organiques du discours, sur laquelle la phénoménologie merleau-pontienne a mis l’accent, mais aussi les poéticiens qui, comme André Jousse ou André Spire, ont tenté de prendre en compte les travaux de la physiologie de la voix pour lier « plaisir poétique et plaisir musculaire ». Si la bouche opère la symbiose du langage, de l’aliment et de l’érotisme, cette association avilit-elle le discours (Leiris), ou l’ennoblit-elle (Claudel) ? Fait-elle de la bouche l’orée du sens (ou du non-sens) ? Cette source doit-elle être cherchée toujours plus profondément, au « poteau-frontière de la chair et de l’esprit » (Larbaud) ? Est-elle enfin partout diffuse, si, comme l’écrit Gottfried Benn dès 1932, la « géologie du moi » est devenue « une unité complexe, distribuée à travers […] l’organisme entier, formée par les systèmes physiologiques les plus opposés, vivifiée par des courants périphériques et capable d’une pleine expression dans chacune de ses composantes singulières » ? 
… 
Dans une formule célèbre, le chirurgien René Leriche, au début du siècle, présentait la santé comme « la vie dans le silence des organes ». Ces derniers ne s’exprimeraient-ils que dans une pathologie dont il s’agirait de se faire l’herméneute (anorexie, migraines et autres ulcères) ? Rien n’est moins sûr, tant la science des haruspices, ces interprètes à ventre ouvert, se retrouve, à des degrés divers, dans l’art et la littérature du XXe siècle, et tant aussi notre époque semble avoir rêvé d’une parole attribuable aux seuls organes, contre, cette fois, les règles de la langue et le contrôle de la raison (voir sur ce point les essais de Prigent ou Nancy). Il conviendra donc de s’interroger aussi sur le mythe d’un corps qui serait le lieu de l’expression de la pulsion et de l’affect (mettant en jeu une désarticulation ou réarticulation du langage). Cette approche évolue au fil du siècle à mesure qu’est décrit un organisme où priment la structure, l’organisation, le stockage, la traduction et l’échange d’informations, mais aussi la mutation subite et aléatoire, assimilable à un lapsus ou à un calembour (Jacob). Faut-il alors différencier un discours des organes et un discours de la matière organique ? Si la cellule et le gène ne sont pas des organes, ils n’en ont pas moins été envisagés par les scientifiques, suivis par de nombreux poètes et artistes, comme de la langue ou du nombre, bref comme un discours aux structures imitables ou non dans le champ du verbe et de l’image – ce qui plus largement soulève la question des modèles corporels de l’oeuvre ou de la phrase. 


Revenir en haut
roussote


Hors ligne

Inscrit le: 19 Jan 2008
Messages: 254

MessagePosté le: Mer 5 Mar - 11:34 (2008)    Sujet du message: To Spiti Mou Répondre en citant

The broken column (Frida Kahlo)



Revenir en haut
To Spiti Mou


Hors ligne

Inscrit le: 23 Jan 2008
Messages: 19
Localisation: Alpes

MessagePosté le: Sam 8 Mar - 09:41 (2008)    Sujet du message: réponce Répondre en citant

j'ais peur que vous vous lessiéz bernez par la poudre aux yeux
(Je dis pas sa pour vous monsieur Bernex que je trouve  genti et aussi des autre gentis)
Esayéz d'enlevez la poudre et voyez se qui reste.
Moi j'esayes mai des fois j'arive pas.
Dans le digérant par ecsample que croi que j'ai léssai trop de belle couleurs.


Revenir en haut
roussote


Hors ligne

Inscrit le: 19 Jan 2008
Messages: 254

MessagePosté le: Sam 8 Mar - 10:58 (2008)    Sujet du message: To Spiti Mou Répondre en citant

Non ,cette opposition entre la peinture un peu enfantine et colorée d'un paysage qui se veut intégré aux viscères ,ce peut être un parti pris qui donne du caractère à ton tableau...ton paysage intérieur est très scatologique ....certes ,ce n'est pas du Dali ,non plus ...mais si on considère que c'est une période....pourquoi pas ?
Par contre ,ta technique reste celle de l'à plat ;tes couleurs ,même crées ,restent cernées ,bien délimitées ,sans chevauchements ....pratiques tu d'autres techniques?


Revenir en haut
To Spiti Mou


Hors ligne

Inscrit le: 23 Jan 2008
Messages: 19
Localisation: Alpes

MessagePosté le: Sam 8 Mar - 12:06 (2008)    Sujet du message: To Spiti Mou Répondre en citant

Vous me fètez baucoup de sousis. Scatologique, c'est le caca ?
Alor, c'est pour sa que je trouvé trop de couleur j'aurai dut tout pindre en maron. vous avé réson.
Moi je pensai des rengés de plante.
Je vais le retravaillé. Je pensai à vous aussi roussote comme gentile.


Revenir en haut
roussote


Hors ligne

Inscrit le: 19 Jan 2008
Messages: 254

MessagePosté le: Sam 8 Mar - 17:10 (2008)    Sujet du message: To Spiti Mou Répondre en citant

To Spiti Mou a écrit:

Vous me fètez baucoup de sousis. Scatologique, c'est le caca ?
/////Oui,mais il faut rester dans le symbolique ....ce n'est pas à comprendre au premier degré...

Alor, c'est pour sa que je trouvé trop de couleur j'aurai dut tout pindre en maron. vous avé réson.
///Du coup,tu te ranges du côté de la "norme" et tu perds l'originalité de ton tableau....

Moi je pensai des rengés de plante.
///Oui,c'est l'idée invoquée par la photographie que tu as montrée en premier lieu.....(les dents ,c'est une bonne idée!)

Je vais le retravaillé.
////Ou en faire un autre ,plutôt?

Je pensai à vous aussi roussote comme gentile.
///Ce n'est plus le cas????? Sad




Revenir en haut
Bernex


Hors ligne

Inscrit le: 17 Fév 2008
Messages: 233
Localisation: Anjou

MessagePosté le: Sam 8 Mar - 21:15 (2008)    Sujet du message: To Spiti Mou Répondre en citant

To Spiti Mou a écrit:
j'ais peur que vous vous lessiéz bernez par la poudre aux yeux (Je dis pas sa pour vous monsieur Bernex que je trouve  genti et aussi des autre gentis)

Ecoute, entre mecs, je peux bien te le dire, moi aussi je te trouve super gentil... En plus tu me mets de bonne humeur... Et c'est rien de le dire!!!
Si j'étais une femme, tiens...
Allez, salut, mon pote!


Revenir en haut
Bernex


Hors ligne

Inscrit le: 17 Fév 2008
Messages: 233
Localisation: Anjou

MessagePosté le: Sam 8 Mar - 21:19 (2008)    Sujet du message: To Spiti Mou Répondre en citant

To Spiti Mou a écrit:
Vous me fètez baucoup de sousis. Scatologique, c'est le caca ? Alor, c'est pour sa que je trouvé trop de couleur j'aurai dut tout pindre en maron. vous avé réson.
Moi je pensai des rengés de plante.
Je vais le retravaillé. Je pensai à vous aussi roussote comme gentile.


Et surtout, n'hésite pas, continue à poser des questions.... J'en ai les larmes aux yeux... C'est con pour un mec, je sais mais là, vraiment, je suis tellement.... touché que j'ai explosé!!!


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 08:28 (2018)    Sujet du message: To Spiti Mou

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Illustrat-Um Index du Forum -> Bienvenue ! -> Présentez-vous
Aller à la page: <  1, 2, 3, 4, 5  >
Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: <  1, 2, 3, 4, 5  >
Page 4 sur 5

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001 - 2005 phpBB Group
Theme ACID v. 2.0.18 par HEDONISM
Traduction par : phpBB-fr.com